Mort en Vie

Je ne sais pas pourquoi ce matin là en mettant ma vieille jupe en laine tricotée, pied de poule je me suis dit que cela irait bien à la mort. Il faut dire qu'elle m'est apparue. Une mort normale comme tout le monde; Elle voulait juste elle aussi essayer une jupe Noir & Blanc à damier pied de poule. Il faut dire que pendant que je peignais et dessinais elle écartait les points  lignes et plans (décrits par kandinsky) pour se mirer et s'admirer sur le papier, à l'endroit, pas de l'autre côté du papier ou du miroir, là même. Alors face à la mort et avec ma jupe pied de poule je me suis dit qu'elle voulait la  mort se mettre à ma mode même si je suis un peu démodée. Et puis elle est proche la mort qui cherche à séduire mon père qui fait le mourant puis fait le vivant au point de s'emmêler quelquefois depuis qu'il a 98 ans. C'est elle encore qui vient d'accueillir Sacha Raykoff cet artiste et ami magnifique. Probablement c'est une mort slave ou mexicaine. C'est au Mexique que j'ai rencontré les morts graphiques et joyeuses, qui sont offertes et croquées,  mélange de sucre et pâte d'amande, lors de leur Fête, aux Morts. Il ya tellement de parenté entre les esprits d'Amérique latine et d'Europe Centrale. La mort en pied de poule

Il y a tellement de parenté entre la vie et la mort!

J p de p 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

différence de taille:

je mesure 1m63
La mort :   3m10

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- EN ROUTE: Profil du visage de mon père Kakalek déchiré en direct sur le papier journal, avec transformation du titre " EN baisse sur les ROUTEs le nombre de morts... "

- Agrandissement, collage et peinture nocturne sur fond de journal - le Canard Enchainé - en se calant juste sur les vibrations de gris et noirs, sans discerner le texte,(absence de lunettes).

- le lendemain à la lumière, avec lunettes - lecture des titres restés lisibles : DERNIERS JOURS  ...  C'EST ENCORE LOIN LE PARADIS ? ... EN ROUTEKakalek1