Cocteau

Rencontre avec Jean Cocteau

Les premiers contacts se sont faits à travers ses dessins de la chapelle Saint Blaise des Simples, dès 1959. Des visites régulières m'ont gravé ses dessins dans la mémoire : dessins tracés comme prolongement de son écriture, très linéaires, sujets simplifiés jusqu’au trait – trait de caractère. Il écrit, décrit puis attrape les images mises en scène dans ses filets de lignes et de points. Reste à lire entre les lignes.

 

50 ans après sa mort cérémonies et hommages se préparent à Milly-la-Forêt, en 2013. Je ne pensais pas qu’une rencontre plus profonde et intime puisse se produire, d’autant moins que je ne la recherchais pas, me tenant à distance (… non respectueuse). Mais depuis 2010 la proximité géographique a provoqué la recherche d’une forme d’hommage à Cocteau entrainée par l’effervescence en cours. Il était temps de tourner la page et me tourner vers Cocteau.

Je l’ai provoqué, défié et deux mois après Il m’a offert sa présence, une rencontre telle qu’il le décrit dans son livre « La Difficulté dêtre ». A tâton je l’ai trouvé et dessiné puis me suis lancée dans des esquisses de sculptures prolongement de cette rencontre, jusqu’à en élaborer quelques réalisations.

cocteau537.jpgcocteau550.jpgcocteau536.jpgcocteau63.jpgcocteau45.jpgcocteau549.jpg

larmes2.jpg

cocteau-larmes-et-sang.jpg

Curieuse
 rencontre
 avec
 Jean Cocteau.

d’abord
 géographique,
 de
 Milly-la Forêt
 à
 Villefranche-
sur-Mer,
 puis artistique.

 Son Portrait
 numéro 7

  écrans
 et larmes

larmes1.jpg

métal et bois :  hauteur 60 cm

 

coct-pr2.jpgcoct-pr1.jpgdes1cocteau4.jpgcocteau1-n-4.jpg des2cocteau4.jpgdes4cocteau4.jpg

cocteau1-n-9.jpg  

D'après Cocteau:

Ne garder
que la ligne
et l'écran
pour filtrer
la personnalité
et en conserver
tout le mystère

Portrait N° 9

 

    bois et métal
h = 60 cm

cocteau-pensees-n-9.jpg


-Portrait Christique de Cocteau : bois et métal    h = 65 cm       -Point, Masque, ligne : Cocteau  h = 60 cm

cocteau1-n-1.jpgcocteau2-n-1.jpgcocteau2-n-4.jpg

La nature de cette rencontre a ouvert un possible artistique utilisé dans la recherche de présence des 43 de Ayotzinapa – les 43 étudiants ex-futurs maitres d’école enlevés en septembre 2014 dans l’état de Guerrero, Mexique et disparus depuis... 43 identités dessins et peinture noire sur papier blessé (perforé, déchiré par la force de volonté de les joindre) forment une installation pénétrable, présentée en France et au Mexique, le public donnant corsp à ces présences en suspension.

Merci Cocteau .

Juste après arrive janvier 2015 marqué par l’attentat contre Charlie Hebdo. Cette fois il ne s’agit pas de recherche la présence – pas d’inconnu à ce niveau mais au niveau du questionnement sur la force et l‘impact que peuvent générer les dessins mêmes, l’acte de dessiner. D’1 coup, d’1 trait, Trait pour Trait, Coup pour Coup, a émergé la série des Caricratures entre caricatures, écritures et ratures.

La troisième rencontre a été provoquée en 2020 d'août à octobre pendant notre exposition Bois sculptés - relier la TERRE au CIEL dans le Jardin de la chapelle Saint Blaise des Simples, Milly-la-Forêt, 91490 (Essonne)

Petit à petit le dialogue avec Cocteau a animé chacune des pièces. Il a réussi à inverser les rôles. Alors qu’en 2013 je le défiais de se présenter, c’est lui qui à présent nous invitait à oser la confrontation.

Nous sommes là, présents en face à face direct.

Le dialogue avec Cocteau, avec le jardin et la chapelle s'est poursuivi -  bois sculptés - Arbres culturels   

                                                       

Ajouter un commentaire