Fontainebleau FLC-MJC

 

Invit a5 jandj       Infrajj expo flc 3810     Versflc67      Versflc65       départ de l'exposition écho de la forêt de Fontainebleau et des sentiers Denecourt

Infrajj expo flc 3778     Infrajj expoflc 3834     Infrajj expoflc 3777 Dessins des bois  

 

  Loup75    Infrajj expoflc 3801                 Infrajj expo flc 3796

photos: Nicolas Segard

Infrajj expoflc 3858           Infrajj expoflc 3855

 

Entrez dans la forêtl , à la fois dedans et dehors (comme dans la rue), «  entre chien et loup » pour trouver ces « entre » ces « avec » dans le chaos des paradoxes et contradictions. Partant de l’actuel, le contemporain, points communs à tous le fait de s’enfoncer profondément, s’immerger dans l’épaisseur du temps, en s’accrochant aux traces, aux parois au pariétal permet de rejaillir avec une force nouvelle . Tel le balancement entre le jour et la nuit, entre les uns et les autres entre ouvertures et rencontres .

 

Des sculptures en bois se dressent en témoignage et dans l’élan de toute une vie d’arbre dont le corps – le tronc – est chargé de présences, marqué des stigmates de la vie. Le bois travaillé dans son coeur résonne de questions fondamentales et essentielles.

 

Les réactions aux phénomènes de l’actualité sont traités par des media et techniques appropriées, adaptées au rythmes même des événements. . Pendant que les arbres s'enracinent dans la terre, dessinent le ciel et créent un espace potentiellement millénaire entre les deux, une immobilité relative évolue au rythme des saisons, dialogue avec le temps,le vent, les éléments, frémit de la présence des animaux dont les traces, empreintes racontent d’autres rythmes rites et passages. Nos sociétés sont également multiples.Traversées par les mutations technologiques elles évoluent à des rythmes différents bien que l’être humain semble immuable dans ses passions, ses pulsions.

 

En actions réactions notre travail est centré sur les questions de sociétés, enfermement, fragmentation, que les filtres appelés systèmes, outils ou techniques dévoilent. Nous essayons de parcourir l’espace technologique jusqu’aux limites. Partis de l’âge du feu, de la trace, du charbon et du fusain, après avoir atteint l’âge du bronze avec ses alliages, four de fusion, foyer de cuisson, moule à la cire perdue , coulée et ciselure, nous avons découvert le plastique des arts plastiques et à présent les arts numériques comme une extrapolation de la mémoire, révelée et multiple. Des séries de dessins entrevus, suggérés, racontent par superposition les permanences et degrés de liberté, traces et empreintes,  écritures, lectures, ...déchiffrées, chiffrées, inventées . Le hors mesure, la complexité rend toute tentative de comparaison et compétition illusoire.

 

Dans cette exposition chiens et loups sont symboliques. Ils sont points de rencontre entre l’espace de la forêt et nos trajectoires. « Voix des chiens dans le désert » est le titre de l’anthologie des poètes infrarréalistes dont Jorge Hernandez est l’un de membres fondateurs. La dimension libre et sauvage du loup est pistée entre disparition et conservation. Une autre symbole est le cheval comme rencontre de la nature et de la culture qui coexistent inextricablement mêlées. La forêt nous a exposé sa vie ses matières sa manière de dessiner, polygraphie instrumentale hors cadre, hors modèle dans son espace hospitalier et collectif.

EXPOSITION DU 4 MAI AU 10 JUIN

FLC-MJC FONTAINEBLEAU  77300, 6 rue du Mont-Ussy

tell. 01 6422 0998     accueil@flc-mjc.asso.fr
 

 

     

 

    

                                           

 

Ajouter un commentaire